[Sahîh al-Boukhârî] Tuer l’apostat avant de s’assoir pour discuter

Tuer l'apostat avant de s'assoir pour discuter

Il envoya effectivement Aboû Moûsâ au Yemen, puis Mou’âd Ibn Jabal le rejoinit (à son poste). Lorsqu’il arriva chez Aboû Moûsâ au Yemen, celui-ci lui tendit un coussin et lui dit : « Descends de ta monture ! ». Un homme ligoté se trouvait chez le gouverneur. Mou’âd demanda : « Qu’a-t-il, celui-là ? » Aboû Moûsâ répondit : « Il était de confession juive, puis il embrassa l’islam et retourna ensuite au judaïsme. » Aboû Moûsâ invita Mou’âd à s’asseoir, mais ce dernier répondit : « Non ! Je ne m’assiérai qu’après l’exécution de cet homme », et il répéta trois fois: Tel est le jugement de Dieu et de son Envoyé. » L’apostat fut alors mis à mort sur ordre d’Aboû Moûsâ.

[Sahîh al-Boukhârî] Récompense pour ceux qui tuent des apostats

Récompense pour ceux qui tuent des apostats - Vrai islam

Sachez que si je vous transmets des hadîths d’après le Prophète, j’aimerais mieux choir du ciel plutôt que de lui attribuer ce qu’il n’a point fait ni dit. En revanche, si je vous parle des affaires de ce monde, sachez que la guerre est tromperie. J’ai entendu le Prophète dire : « On verra naître à la fin des temps,

[Sahîh al-Boukhârî] Le sang d’un musulman est permis

Le sang du musulman permis

Le sang d’un musulman, qui atteste qu’il n’y a d’autre divinité que Dieu et que je suis l’Envoyé de Dieu, n’est permis que dans l’un des trois cas suivants : vie pour vie, l’homme ou la femme marié(e) commettant l’adultère, l’apostat qui s’écarte de la communauté musulmane.

[Sahîh al-Boukhârî] Combattre ceux qui refusent de s’acquitter de la zakât

Vrai islam: Sahîh al-Boukhârî, hadîth 6924 parlant de la zakât

Lorsqu’après la mort du prophète, Aboû Bakr (as-Siddîq) lui succéda et qu’un certain nombre d’Arabes apostasièrent, il prit la décision de les combattre. ‘Omar (Ibn al-Khattâb) lui dit alors : « Comment peux-tu combattre les gens alors que le prophète avait dit : « J’ai ordre de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils aient attesté qu’il n’existe nulle divinité en dehors de Dieu. Celui qui l’atteste aura préservé de moi ses biens et sa vie suivant le droit.

Muhammad – Auschwitz / Sacrée histoire – Histoire sacrée

Apostat de la Auschwitz / Négationiste de Muhammad

Négatinonite de Muhammad ou apostat de Auschwitz Sommaire Histoire Interrogation Connexion Constat Explications Doxa islamique Doxa shoahïque Dogmes Clergé Mécréant Incrimination Pèlerinage Fête Complément Résumé Conclusion Retranscription Faveur   1. Histoire Suite au partage de l’article « Dépeçage de Umm Qirfa Lire …

[Sahîh al-Boukhârî] Brûler vifs les apostats

Daesh fait brûler vifs les apostats

On amena des apostats (zanâdiq) devant le calife ‘Alî Ibn Abî Tâlib : il les fit brûler vifs.
En ayant été informé, ‘Abdallah Ibn ‘Abbâs dit : « Si j’avais été à sa place, je ne les aurais pas brûlés, car le Prophète avait dit : « N’infliger pas le supplice du feu, car seul Dieu punit par le feu ! » je les aurais tués conformément au dire du Prophète : « Tuez quiconque qui abjure sa foi. »