Sirat Ibn Ishâk : la biographie de l’envoyé d’Allah

Sirat Ibn Ishâk

 

 

La première biographie (sirat Ibn Ishâk) du prophète de l’islam Muhammed a vu le jour durant l’ère des Abbassides, deuxième dynastie gouvernant l’empire islamique. Elle fut écrite entre 737 et 767 par Muhammad Ibn Ishâk ibn Yasâr Ibn Khiyâr, connu sous le nom de Ibn Ishâk.

Ibn Ishâk :

Ibn Ishâk, est né en 704 à Médine, et est le petit-fils d’un esclave affranchi après sa conversion à l’islam. Son père Ishâk fut traditioniste. Ce dernier compilait et transmettait les traditions concernant le Prophète Muhammad. Il fut son premier maître en la matière. Il a eu comme maître entre autres, Al-Qasim ibn Muhammad ibn Abû Bakr Al-Siddiq, petit fils du premier Calife de l’islam Abû Bakr Al-Siddiq, et Ja’far ibn Muhammad al-Sâdiq, sixième imam des chiites. Il a fréquentait également Anas ibn Mâlik, fondateur de l’une des 4 écoles sunnites et Sâlim Ibn Abd Allâh Ibn Umar, petit fils du deuxième calife Umar Ibn Al-Khattâb.

Après la prise du pouvoir par les Abbassides, Ibn Ishâq quitte Médine, et s’établit à Bagdad où il passe le restant de ses jours.Sa mort estimée entre 767 et 769. En Irak il a eu l’opportunité d’être présenté au deuxième calife Abbasside Abû Ja’far Al-Mansûr (754 – 775).

Son oeuvre majeure est la biographie de Muhammad intitulée « Sirat Rasûl Allâh (Biographie de l’envoyé d’Allah) ». Cette biographie a été écrite en très peu d’exemplaires. Un des disciple de Ibn Ishâk, Ziyâd Ibn Abd Allah al-Bakâ’î, écrivit deux copies complètes. Une troisième copie fut écrite par Maslamah ibn fadl al-‘ansârî.  Une quatrième copie fut écrite par Yûnus Ibn Bukayr. Une cinquième copie fut écrite par AL-Nawfali.

Aucune de ces copies ne nous ai parvenu malheureusement. Ce que nous avons aujourd’hui est une version abrégée, de Ibn Hichâm. Souvent on parle de Sirat Ibn Hichâm au lieu de Sirat Ibn Ishâk.

Ibn Hichâm :

Son nom complet est Abû Muḥammad Abd al-Mâlik Ibn Hichâm. Il est né en Irak à Bassora et a étudié le hadîth et la généalogie à Koufa. Il est souvent présenté comme le biographe de Muhammad, mais d’après la traduction française de Abdurrahmân Badawî (éditions Al Bouraq), ce dernier n’aurait fait qu’abréger la biographie de Ibn Ishâk, et introduire des notes généalogiques et linguistiques. Cette même traduction, nous apprend également que Ibn Ishâk était peu apprécié par certains des transmetteurs de renom dans sa ville natale Médine, notamment Ibn Mâlik et Ibn Hanbal (fondateurs de deux des quatre écoles sunnites) qui le traitaient de menteur.

 

Biographie en arabe à télécharger:

La vie de Mahomet, compilée par Abd al Malik ibn Hischam, d’après Mohammed ibn Ishak

سيرة ابن اسحاق

 

One thought on “Sirat Ibn Ishâk : la biographie de l’envoyé d’Allah”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *