[Sahîh al-Boukhârî] Un quart de dinar, le seuil pour couper la main

Un quart de dinar, seuil pour couper la main d'un voleur

Un quart de dinar, le seuil pour couper la main

Référence :

Sahîh al-Boukhârî

Livre 86 : Le livre des peines prescrites

Bâb  13 : De la parole divine suivante : « Au voleur et à la voleuse, coupez-leur la main » (Sourate 5, al-Mâ’ida, verset 38)

Hadîth :  6789

Sanad :

‘Abdallah Ibn Maslama (al-Qa’nabî) nous a rapporté que Ibrâhim Ibn Sa’d (Ibn Ibrâhim Ibn ‘Abd ar-Rahmân Ibn ‘Awf az-Zouhrî) nous a rapporté selon Ibn Chihâb (az-Zouhrî, Mohammad Ibn Mouslim) selon ‘Amra (Bint ‘Abd ar-Rahmân Ibn Sa’d Ibn Zourâra al-Ansâriya) selon ‘Aïsha  (Mère des croyants) qui dit :

Matn en français :

Le prophète dit : « En cas de vol, la main doit être coupée à compter d’un quart de dinar et plus. »

 

Matn en arabe :

حَدَّثَنَا عَبْدُ اللَّهِ بْنُ مَسْلَمَةَ، حَدَّثَنَا إِبْرَاهِيمُ بْنُ سَعْدٍ، عَنِ ابْنِ شِهَابٍ، عَنْ عَمْرَةَ، عَنْ عَائِشَةَ، قَالَ النَّبِيُّ صلى الله عليه وسلم ‏ « ‏ تُقْطَعُ الْيَدُ فِي رُبُعِ دِينَارٍ فَصَاعِدًا ‏ »‏‏.‏ تَابَعَهُ عَبْدُ الرَّحْمَنِ بْنُ خَالِدٍ وَابْنُ أَخِي الزُّهْرِيِّ وَمَعْمَرٌ عَنِ الزُّهْرِيِّ‏.‏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *