[Sahîh al-Boukhârî] Dieu court à tes désirs

Al-Boukhârî: Allah au service de Muhammad

Référence :

Sahîh al-Boukhârî

Livre 65 : Le livre de l’interprétation du Coran

Bâb  33-7 : Dieu le Très haut dit :  » Il ne te sera pas fait de reproche, au sujet de tes épouses, d’en faire attendre qui tu voudras, d’en retenir près de toi qui tu voudras, voir de rechercher celle que tu as auparavant délaissé. Pleine liberté t’est laissé à cet égard… » (Sourate 33, al-Ahzâb, verset 51)

Hadîth :  4788

Sanad :

Zakariyyâ’ Ibn Yahya (Ibn ‘Omar at-Tâ’i al-Koûfî, Abou as-Soukayn) m’a rapporté disant que Aboû Ousâma (Hammâd Ibn Oussâma) nous a rapporté disant que Hichâm (Ibn ‘Orwa) nous a rapporté selon son père (‘Orwa Ibn az-Zoubayr) selon ‘Âïsha:

 

Matn en français :

J’étais jalouse des femmes qui venaient proposer leurs personnes au Prophète, dit ‘Aïsha (la mère des croyants) ! Je me disais en moi-même : comment une femme ose-t-elle se proposer à un homme ?

Mais quand Dieu le Très Haut révéla: « Il ne te sera pas fait de reproche, au sujet de tes épouses, d’en faire attendre qui tu voudras, d’en retenir près de toi qui tu voudras, voir de rechercher celle que tu as auparavant délaissé. Pleine liberté t’est laissé à cet égard… » (Sourate 33, al-Ahzâb, verset 51), je dis alors au Prophète : Je vois que Dieu veille à tes petits soins ici-bas !

Matn en arabe :

حَدَّثَنَا زَكَرِيَّاءُ بْنُ يَحْيَى، حَدَّثَنَا أَبُو أُسَامَةَ، قَالَ هِشَامٌ حَدَّثَنَا عَنْ أَبِيهِ، عَنْ عَائِشَةَ ـ رضى الله عنها ـ قَالَتْ كُنْتُ أَغَارُ عَلَى اللاَّتِي وَهَبْنَ أَنْفُسَهُنَّ لِرَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم وَأَقُولُ أَتَهَبُ الْمَرْأَةُ نَفْسَهَا فَلَمَّا أَنْزَلَ اللَّهُ تَعَالَى ‏{‏تُرْجِئُ مَنْ تَشَاءُ مِنْهُنَّ وَتُؤْوِي إِلَيْكَ مَنْ تَشَاءُ وَمَنِ ابْتَغَيْتَ مِمَّنْ عَزَلْتَ فَلاَ جُنَاحَ عَلَيْكَ‏}‏ قُلْتُ مَا أُرَى رَبَّكَ إِلاَّ يُسَارِعُ فِي هَوَاكَ‏.‏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *