[Sahîh al-Boukhârî] On coupe la main de celui qui vole un oeuf ou une corde

Celui qui vole un oeuf, on lui coupe la main

On coupe la main de celui qui vole un oeuf ou une corde

Référence :

Sahîh al-Boukhârî

Livre 86 : Le livre des peines prescrites

Bâb  7 : Le fait de maudire le voleur sans le citer nommément.

Hadîth :  6783

Sanad :

‘Omar Ibn Hafs Ibn Ghiyâth (an-Nakh’î) nous a rapporté : mon père (Hafs Ibn Ghiyâth an-Nakh’î) m’a rapporté que al-A’mach (Soulaymân Ibn Mihrân) nous a rapporté disant avoir entendu (Dhakwân) Aboû Sâlih (as-Sammân az-Zayât) selon Aboû Hourayra (ad-Dawsî) selon :

Matn en français :

Le prophète dit : « Que Dieu maudisse le voleur ! Il vole un oeuf et on lui coupe la main, et il vole une corde et on lui coupe la main. »

Al-A’mach ajouta : Pour l’oeuf, on estimait qu’il s’agissait d’une boule de fer et pour la corde, on estimait qu’il y en avait qui coûtait des dirhams.

Matn en arabe :

حَدَّثَنَا عُمَرُ بْنُ حَفْصِ بْنِ غِيَاثٍ، حَدَّثَنِي أَبِي، حَدَّثَنَا الأَعْمَشُ، قَالَ سَمِعْتُ أَبَا صَالِحٍ، عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ، عَنِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ لَعَنَ اللَّهُ السَّارِقَ، يَسْرِقُ الْبَيْضَةَ فَتُقْطَعُ يَدُهُ، وَيَسْرِقُ الْحَبْلَ فَتُقْطَعُ يَدُهُ ‏ »‏‏.‏ قَالَ الأَعْمَشُ كَانُوا يَرَوْنَ أَنَّهُ بَيْضُ الْحَدِيدِ، وَالْحَبْلُ كَانُوا يَرَوْنَ أَنَّهُ مِنْهَا مَا يَسْوَى دَرَاهِمَ‏.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *